Naturel d’être

On s’en rapproche après un cycle de 21 ans + 1, soit 22 ans. La majorité étant 21 ans (3 cycles de 7 ans, un cycle de 7 ans pour le corps, un pour l’âme et un pour l’esprit). Donc 21 ans + un cycle complet de 22 ans, on arrive à l’âge de la quarantaine, soit plus précisément 43 ans.

Ce n’est pas un hasard, si on multiple 6 (l’Homme dans l’expression de sa double nature, féminine et masculine) par 7 cycles (incarnant la maitrise), on arrive à 42 ans et la 43ème année est la première année du 7ème cycle de sept ans. C’est tout une histoire, mais je l’écrirai plus tard…

C’est à partir de cet âge environ, que vous commencez à remettre en question ce que vous vivez parce que cela ne vous apporte pas le bien-être que vous recherchez. Que ce soit en amour, socialement ou autre.

L’une des raisons, c’est qu’au début de votre vie, vos parents ou les personnes qui vous ont élevées, vous ont appris à répondre à leurs besoins et aux besoins de la société plutôt qu’aux vôtres, sans compter leurs projections de ce qu’ils n’ont pu réaliser et qu’ils aimeraient que vous fassiez à leur place. C’est surtout vrai pour les personnes nées entre les années 1940 et 1980. A partir de l’année 1984, les individus prennent plus conscience de leurs besoins personnels et les revendiques davantage.

Ils deviennent pour les générations d’avant « plus égoïste ». En réalité, ils cherchent plus à prendre conscience de ce qu’ils sont, de ce qu’ils viennent faire dans la société et comment ils peuvent interagir avec les autres. Ils sont là pour développer « le collectif » quand les générations d’avant développaient « l’individualisme ».